• messenger
  • Questions-Réponses
  • Nous contacter
  • Rechercher
Close

SOTOZEN-NET > Pratique > Calendrier d'évènements Soto Zen > Printemps > Cérémonie de l'équinoxe (Higan-e), mars

Cérémonie de l'équinoxe (Higan-e), mars

Cérémonie de l'équinoxe (Higan-e), mars Un proverbe japonais dit : « La chaleur et le froid durent jusqu'à l'équinoxe. » Cette très longue cérémonie a lieu aux équinoxes de printemps et d'automne, au milieu d'une semaine importante où le temps est généralement très beau.

Higan est un enseignement qui permet de passer d'un monde plein d'illusions au monde de l'éveil. Cet enseignement est composé de six éléments : le don, les préceptes, la persévérance, la diligence, le zazen et la sagesse. Celui qui pratique au mieux ces six éléments connaîtra le bonheur et la chance.

Le jour précédent Higan, la coutume veut que l'on nettoie l'autel du Bouddha dans les maisons japonaises, que l'on range les divers instruments bouddhiques, et renouvelle les fleurs de l'autel. Selon la coutume, on offre également des boulettes de riz le premier jour de la semaine et le jour de l'équinoxe (au milieu de cette semaine), on offre des boulettes de riz recouvertes de pâte de haricots appelées ohagi ou botamochi. Puis, une nouvelle fois, en fin de semaine, on offre des boulettes faites avec de la farine de riz. Durant toute cette période, on fait des offrandes de nourriture, de sucreries spéciales et de fruits.

La visite au temple

À cette période, on se rend au temple pour faire offrande au Bouddha, ainsi qu'aux ancêtres de la famille, de mochi (gâteau de riz pilé), de sucreries, fruits, etc..

C'est également au moment de Higan que l'on visite la tombe familiale pour exprimer notre gratitude aux ancêtres de la famille. C'est le bon moment si l'on habite loin du cimetière familial et que l'on ne peut s'y rendre fréquemment. Higan est une bonne opportunité pour tisser une relation chaleureuse entre voisins et parents en échangeant des boulettes de riz recouvertes de pâte de haricots.

La visite à la tombe familiale

Une visite à la tombe familiale commence par le nettoyage de la pierre tombale et de toute la surface de la tombe. Il est très important de récurer les endroits qui se salissent facilement comme les petits bassins d'eau et les vases. Les vieux stupas en bois doivent être retirés et l'on en dispose selon les instructions de chaque temple. Une fois que la tombe est propre, on peut faire des offrandes de fleurs fraîches, d'encens, et d'autres choses selon les goûts des ancêtres. On demande ensuite au prêtre du temple de réciter un sutra devant la tombe. À ce moment-là, les membres de la famille doivent joindre leurs mains en une prière fervente.

Après la visite au cimetière, il convient de retirer les offrandes de nourriture. Personne n'aime retrouver des offrandes abîmées et c'est plus sain ainsi. On peut également nettoyer les tombes dont personne ne s'occupe et y faire offrande de fleurs et d'encens. Au Japon, on pense que c'est un bon moyen d'exprimer la beauté de son coeur et de son esprit.