• messenger
  • Questions-Réponses
  • Nous contacter
  • Rechercher
Close

SOTOZEN-NET > Pratique > Commémoration des ancêtres > Autel de Bouddha

Autel de Bouddha

L'autel du Bouddha

L'autel du Bouddha (Butsudan)

L'autel du Bouddha n'est pas seulement un endroit où rendre hommage à ses ancêtres. Sur l'autel est représenté le Mont Sumeru (la montagne qui est au centre de la cosmologie bouddhiste) et c'est au centre de l'autel que l'on dépose l'image centrale. De la même façon que la salle principale du Dharma dans un temple, l'autel du Bouddha est « le temple au milieu de la maison ».

L'objet de vénération principal (Honzon)

L'objet de vénération principal (Honzon)

Shakyamuni Buddha (au centre),
Dogen Zenji (à droite),
Keizan Zenji (à gauche)

L'objet de vénération principal de l'école Sôtô est le fondateur du bouddhisme, le Bouddha Shâkyamuni. Le Bouddha Shâkyamuni nous a appris la meilleure façon de vivre notre vie et il est présent sur l'autel du Bouddha. En principe, la seule chose nécessaire est une représentation du Bouddha Shâkyamuni. Cependant, si vous avez un rouleau représentant le Bouddha Shâkyamuni ainsi que les deux fondateurs de l'école Sôtô, Dogen Zenji et Keizan Zenji, il est possible de le suspendre au centre de l'autel. S'il y a déjà une image du Bouddha Shâkyamuni, vous pouvez suspendre le rouleau derrière cette image.

La signification de l'autel du Bouddha

Les trois fondements de la pratique et de la foi de l'école Sôtô sont la méditation (s'asseoir), gassho et le culte (vénération). C'est en méditant avec l'esprit tranquille, les mains jointes en gassho, et vénérant (exprimant notre respect), que nous sommes à même de faire ressortir dans notre vie et notre pratique de tous les jours l'enseignement du Bouddha. C'est cette pratique qui nous apporte la paix de l'esprit. Honorer nos ancêtres, c'est leur exprimer notre reconnaissance car nos avons reçu la vie grâce à eux. Cela nous permet également de ressentir que nous avons hérité non seulement de notre vie individuelle mais également de la vie de toutes choses.

Comment se recueillir devant l'autel du Bouddha

À propos de la vénération à l'autel du Bouddha, la chose la plus importante à retenir est le fait que le Bouddha Shâkyamuni doit être au cœur de l'autel. L'image du Bouddha Shâkyamuni doit être déposée au milieu de l'étagère supérieure de l'autel.

Les tablettes à la mémoire de nos ancêtres sont placées à gauche et à droite du Bouddha Shâkyamuni. En face de l'autel, les anciennes tablettes sont placées du côté droit, alors que les plus récentes sont placées du côté gauche. Au cas où il y aurait de nombreuses tablettes, il existe différentes façon de les combiner en une seule tablette, vous pouvez consulter le prêtre de votre temple familial à ce propos.

Les offrandes à l'image centrale, ainsi qu'aux ancêtres doivent être faites comme si ces êtres étaient présents. Il existe cinq sortes d'offrandes de base : l'encens, les fleurs, les bougies, l'eau et la nourriture (plateaux de fruits, plats préférés, etc.).

Veuillez offrir de la nourriture que vous mangez. Les offrandes ne sont pas limitées au seul riz. Pour ne pas gaspiller la nourriture, vous pouvez partager la nourriture entre vous après qu'elle ait servi d'offrande. N'oubliez pas également d'offrir quelque chose à l'autel du Bouddha lorsque vous recevez un cadeau ou autre chose.

Les offrandes de thé ou d'eau doivent être placées au centre de l'étagère du milieu. Lorsque seulement l'un des récipients à liquide est utilisé, placez la nourriture à sa droite. Si les deux récipients (thé et eau) sont pleins, placez la nourriture entre eux. Les sucreries et les fruits sont posés en piles sur des plateaux surélevés et placés à gauche et a droite des récipients de liquide.

A propos de l'encens, n'oubliez pas que ce n'est pas la fumée que l'on offre mais la bonne odeur. Si vous n'en appréciez pas l'odeur, vous pouvez essayer d'autres types d'encens faits avec d'autres herbes.

Sur l'étagère inférieure de l'autel du Bouddha, placez un vase pour les fleurs, le support pour l'encens et les bougeoirs. Il y a un devant et un derrière sur le support à encens, si c'est un trépied, installez-le avec un pied devant et deux derrière.

Le livre comportant les noms des ancêtres soit être facilement visible. Chaque matin, ouvrez le livre à la page de la date du jour.

Dans le tiroir sous l'étagère inférieure, vous pouvez ranger les objets nécessaires à la prière quotidienne comme la clochette, le livre à sutras, un rosaire, etc. Pendant que vous êtes en train de vous recueillir devant l'autel, placez le mokugyo (si vous en possédez un) à droite et la clochette à gauche. Si vous n'avez que la clochette, placez-la à votre droite. Lorsqu'il n'y a pas assez de place pour mettre toutes les choses sur l'autel, il est possible de disposer une petite table devant l'autel.

Cette partie conclut notre introduction sur la façon habituelle de se recueillir devant l'autel du Bouddha. De nos jours, on peut trouver sur le marché des autels compacts fabriqués comme des meubles pour la maison. Si vous vous posez des questions sur ces objets, n'hésitez pas à en parler à votre temple local.

Butsudan-01
Butsudan-02